Un bel hebdromadaire ou ça bosse fort !

Publié le par c

http://hebdromadaire.blogspot.com/

mercredi 5 décembre 2007

ले काल दु पोइस्सों रौगे:

 

 
Photographe éléphantasque à mateurs à seize heures. (A toi, wizzz-siteur, pour ne point être le pigeon voire le dindon - dévissez Versace - d'une farce : en cliquant une deuxième fois sur les photos de "Photographies" puis hooo là là, on les voit se surmultiplier en une page nouvelle ; Sissi ! De plus pour me lire en mon blog en hooo à droite, un petit clic sur les liens précédés du " la belle @ " en bleu "roi" ; Remarque finale pour Marc et les autres, ce blog se décompose de photos " grand - déforma " lui aussi ; Sissi ! ) Cactus Joe

Le col du poisson rouge.
(Image: Mort d'ivresse d'un poisson rouge. Copyright Manuel Vich)

Ah ! Cactus, je vous retrouve, je vous salue. Nous nous sommes croisés dans le labyrinthique dédale de rues de Wizzz en ville de Télérama.

Je ne sais plus trop pourquoi, mais vous m’avez trouvé affable quoique à l’étroit dans ma veste brune en velours côtelé d’homme taciturne et étriqué.

En cette fin d’après-midi, je cherche un bocal pour un poisson rouge encore frétillant mais déjà agonisant du sang d’une encre impure injectée dans son col par ce petit bêta d’âne qu’est mon fils T.

« Expérimentons, expérimentons » me souffle t’il tous les soirs vers cette heure ci. Dix sept heures, se clochetant d’un pied sur un autre avec cette terrible envie de faire pipi.

Mais vous à cette heure-ci, voire même auparavant qui matiez* vous avec une telle concupiscence par le bout d’une lorgnette ?

Joe, Joe c’est plaisant à dire sempiternellement en ânonnant comme une berceuse.

Joe, vous photographiez où ; qui ou quoi, dans quel sens au Juste ?

Quel est la photo tirée de votre album qui vous représenterait le mieux ?

L’avez-vous sur vous ? Dans votre poche à contre cœur. Offrez la moi, je la publierai de l’autre coté du miroir sur mon autre blog :

Mon « hebdromadaire »


…Vous possédez des dindons ? … Moi des rats, mille millions de rats plus les quinze autres nés ce matin dont un dans le repli de mon paletot mité.

Joe Cactus, je perds mon « self contrôl » plus fou que jamais, je fais la toupie, comme un épouvantail désespéré dans un monde trop vaste pour moi.

De façon extravagante, j’aime le vent, les arbres nus de l’hiver approchant, les cochons d’Inde suspendus hébétés aux branches des arbres à la Noël.

J’aime même les Rats, querelleurs, trempés dans de la gouache, les noirs, les jaunes, les bleus dépassants l’outremer des profondeurs océanes.


Cactus Joe vous êtes vous déjà baigné nu dans l’encrier bleu du pacifique ?
Moi oui Joe, j’avais vingt cinq ans.

En plein milieu de la mer de Chine entre Sandakan et les îles Philippines.

Nous naviguions (un journaliste boulimique, une cover-girl et moi) sur dès milliers de cartouches de cigarettes de contrebande, sanglées au fond et bien au-dessus du seuil limite de contenance dans un « pan-boat » sorte de pirogue à balancier.

Nommées « pan-boat » à cause du bruit du moteur à petite hélice qui faisait :

Pan, pan, pan, etc.

Cactus êtes vous souffrant vous aussi ?

Sissi est morte, vous le saviez n’est ce pas ?

Partons louer le film de sa vie

Pauvre Sissi.




Mais dites moi épineux végétal, qu’est ce qui fait Clic ! Joe, clic dans votre imperméable ? Est-ce votre ceinture défaite ou une arme à feu portative ? Ou bien un couteau à cran d’arrêt dont l’ouverture produit un petit bruit « shlass » et un clic final celui d’avant sa morsure, d’avant l’extinction du feu.

Ne me faites pas peur Cactus ! J’ai peut être déjà quelques amis ici qui pourraient vous chasser si je criais.

Violence, Paul violence…

Mais calmons nous, et dites moi autre chose Joe. Qui est la belle @…
Anabella ? …

Vous aussi vous voulez être Roi ? …
Votre écharpe bleue vous sied si bien.

Quant à moi fatigué ce soir, déformé, je m’en vais rejoindre mon L.

* Les mots coloriés vous ont été empruntés.

http://wizzz.telerama.fr/cactusjo
 

 

Publié dans HS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cactus aime le mot dit 27/12/2007 10:25

sachez que je n'ai pu laisser de commentaire chez vous :-( alors j'ai eu long court recours à ce subterfuge cher Manuel  : Sissi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!